Géolocalisez vos propositions d'aménagements en matière de transports

16 janv - 18 mars 2018 terminé
Informations
Entrée de piste cyclable mal conçue
L'insertion sur la piste cyclable est mal conçue : elle n'est pas au niveau de la chaussée et présente un léger rebord. Soit un risque du chute si l'on entre sur la piste avec un angle faible, surtout pour les vélos aux pneus fins.
Afin d'éviter la chute, deux choix : ralentir fortement (ce qui est dangereux car les voitures nous suivant ne s'attendent pas à ce que l'on freine brutalement en l'absence d'obstacle).
Autre possibilité, se déporter sur la gauche pour entrer sur la piste avec un angle plus proche de la perpendiculaire, manœuvre tout aussi dangereuse.
Le même problème se retrouve après la discontinuité, lors de l'insertion sur le bout de piste situé après rue Pré de la Reine.
Fin de piste cyclable dangereuse
La piste cyclable ne traverse pas la rue d'Herbet. Elle ressort sur la rue Anatole France au carrefour avec un angle n'accordant aucune visibilité au cycliste. Très dangereux sur un axe à double voies. Il ne faut pas faire de vélo pour aménager la piste cyclable de cette manière.
D'autant plus que juste à côté de la piste, parallèle à celle-ci, se trouve un passage piéton où les piétons sont prioritaires sur les voitures. Pourquoi une telle différence de traitement entre piétons et cyclistes ? Soit la sécurité du passage protégé est assuré et donnez également la priorité aux cyclistes ; soit la sécurité des plus vulnérables n'est pas assurée à ce carrefour et il est à repenser.
Fin de piste dangereuse
La piste cyclable ne traverse pas la rue du Pré de la Reine. Elle ressort sur l'Avenue Édouard Michelin au carrefour avec un angle n'accordant aucune visibilité au cycliste. Il ne faut pas faire de vélo pour aménager la piste cyclable de cette manière. Le problème se pose également 200 m plus loin, lors du passage sous le pont ferroviaire. Il n'y a pas de continuité de la piste cyclable. A chaque carrefour il faut ressortir sur l'Avenue Michelin. Très dangereux sur un axe à double voie.
Manque un aménagement pour que les cyclistes rejoignent l'avenue de la Libération
Il n'y a pas d'aménagement qui permet aux cyclistes de quitter la voie cyclable qui longe le boulevard François Mitterand pour aller sur l'avenue de la Libération. Il est très difficile de s'insérer dans la circulation et passer le rond point pour rejoindre l'avenue de la Libération.
Mettre en place une traversée de la rue de la Charme protégé pour les cyclistes
Pour rejoindre la piste cyclable de la rue Jules Guesde, il faut traverser la rue de la Charme (au niveau des réservoirs de stockage de pétrole Boloré). A cette endroit, les voitures roulent vite. La traversée de la route est dangereuse.
Mettre en place une voie cyclable permettant aux cyclistes de circuler place Dellile
Du fait de stationnement en double file place Dellile et au début du boulevard Trudaine (au niveau de la pharmacie jusque aux environs de Pizza Domino) à certaines heures, la circulation en vélo est particulièrement difficile et dangereuse puisqu'il faut changer de files à plusieurs reprises alors que les voiture sont canalisées sur la voie de gauche. Il faudrait mettre en place une voie cyclable protégeant les cyclistes et permettant de joindre la voie cyclable de la rue des jacobins et celle du boulevard Trudaine / cours Sablon.
La piste cyclable bordant le passage piéton est occupé par des poteaux du coté du tramway.
La traversée de la Chaussée Claudius en vélo par la voie cyclable oblige à passer sur sur le passage clouté. En effet, la voie cyclable est occupée par 7 poteaux qui obligent le cycliste à passer sur le passage piéton. De plus, le marquage indiquant la voie cyclable s'interrompt juste après le passage piéton au niveau du tramway. Le cycliste est dans l'incapacité de savoir où il doit passer pour suivre la voie cyclable.
Discontinuité cyclable
Un piste cyclable séparée de la circulation automobile et du trottoir permet de remonter le Boulevard Gergovia à contre sens. Très bien !
On pourra regretter sa faible longueur (70 m).
Et surtout... étant donné que le départ de cette piste est située sur un trottoir et qu'il n'y a aucun autre aménagement permettant de remonter le reste du Boulevard Gergovia à contre sens, d'où sont censés venir les vélos qui l'empruntent ?

De même, les vélos qui roulent dans le sens de la circulation ont le choix entre :
- une bande cyclable à droite qui se prolonge jusqu'à l'intersection.
- une piste cyclable séparée de la circulation à gauche mais qui se termine sur un trottoir.
Clarifier l'interserction pour les cyclistes sur pistes cyclables
Ce carrefour entre Cours Sablon, Boulevard Raymond Poincaré, Boulevard François Mitterrand et Boulevard Gergovia n'est pas clair à aborder lorsque l'on est cycliste. Les bouts de pistes cyclables sont dispersés sur les trottoirs et il n'y a que peu de cheminement clair.
Le marquage effacé sur la piste longeant Lecoq n'arrange pas les choses.
Discontinuité piste cyclable
Cette piste cyclable s'arrête brutalement au panneau « fin de piste cyclable » débouchant sur un passage piéton. Où sont censés disparaître les cyclistes qui remontaient la rue Anatole France ? Sont-ils censés mettre pied à terre et marcher sur le trottoir ? Comment, où peuvent-ils s'insérer dans la circulation vers le centre ville ?
Réaménagement de la piste et trottoir devant le groupe scolaire Anatole France
Chaque matin, à une heure où de nombreuses personnes se rendent au travail, les parents amènent leurs enfants à l'école.
Le trottoir est trop petit pour le nombre de piétons, surtout avec enfants en bas âge sachant à peine marcher et avec poussettes. Aussi, de nombreuses personnes marchent sur la piste cyclable.

Mais ce qui rend la situation complètement intolérable, ce sont les voitures qui se garent systématiquement en bataille le temps de poser les enfants, pare choc contre les bâtiments, bloquant complètement la piste ET le trottoir. Il m'est arrivé de ne pas avoir la largeur suffisante pour passer (m'obligeant à descendre sur la chaussé).
Accès ouest du Campus en vélo
Aucun aménagement vélo pour l’accès au Campus. Aux heures de pointe (et la nuit, l’hiver) il est très dangereux de se mêler aux voitures dans les carrefours et sur la principale voie de circulation du campus qui est fort étroite. Résultat : les cyclistes empruntent la voie de tram (sous le pont), mais ce n’est pas l’idéal...
Les étudiants et personnels cyclistes ont besoin d’aménagements.
Bout de piste cyclable inutile et dangereux
Ce bout de piste cyclable n’est pas fonctionnel. Pour y accéder il faut traverser les voies de circulation par le passage piéton puis au bout de 20 mètres il faut traverser une voie puis encore céder le passage aux voitures pour poursuivre sur la piste cyclable. Resultat : ce morceau de piste ne voit quasiment aucun vélo...